Une proposition pour construire le premier studio de tournage et hub créatif à Ottawa

En partenariat avec l’entreprise TriBro Studios, le Bureau du cinéma d’Ottawa construit le premier studio et hub créatif à Ottawa. Ce projet de développement économique essentiel créera au moins 500 nouveaux emplois et investirait 80 millions de dollars dans l’économie locale.

 

Le site pour ce projet est sur un terrain déjà aménagé à l’ancienne ferme de recherche de la Ceinture de verdure, situé au coin sud-ouest de l’intersection du chemin West Hunt Club et l’avenue Woodroffe. Lors de sa réunion le 22 novembre 2018, le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a approuvé la modification du Plan directeur de la Ceinture de verdure qui nous permettra de construire le studio.

 

Veuillez consulter régulièrement cette page pour les mises à jour!

Foire aux questions

Consultez notre foire aux questions pour en apprendre davantage sur le projet.

Qui propose la construction du studio de tournage et du hub créatif?

Le projet est un partenariat entre le Bureau du cinéma d’Ottawa et Tribro Studios.

Qu’est ce qu’on y construit exactement?

L’installation comprendra ce qui suit :

  • Quatre plateaux de 20 000 pieds carrés
  • Ateliers d’art et de menuiserie de 25 000 pieds carrés
  • Secteur arrière intégré permettant d’utiliser les façades des bâtiments
  • Aires de bureau de production de 25 000 à 50 000 pieds carrés et
  • 100 000 à 200 000 pieds carrés de bureaux à location à long terme pour les entreprises se spécialisant en animation, en production en prise réelle, postproduction et dans des services connexes; ces espaces serviront en outre de hub créatif muni d’aires de collaboration et de réunion, d’un café et de commodités typiques des installations de collaboration.

Enfin, le hub créatif renfermera un plus petit studio de tournage avec écran vert pour les entreprises de production locales.

Où sera le campus?

Le studio et le hub seront construits sur un terrain déjà en exploitation à l’ancienne ferme de recherche de la Ceinture verte (1740, av. Woodroffe).

Pourquoi a-t-on choisi ce site?

Après avoir évalué divers emplacements, on a choisi ce site en raison de sa proximité à des compagnies d’animation existantes, à l’Aéroport international Macdonald-Cartier d’Ottawa et au Collège Algonquin. De plus, le site n’est qu’à une vingtaine de minutes en auto du centre-ville d’Ottawa. Enfin, le terrain étant déjà en exploitation, l’installation ne perturbera pas les activités agricoles et de conservation de la région.

Quel est le coût estimé du campus?

On estime que la première phase du complexe de production coûtera 40 millions de dollars.

D’où viendront les fonds pour le projet?

Le studio et le hub seront financés par le secteur privé.

Pourquoi a-t-on choisi TriBro Studios comme partenaire?

Ontario Créatif (anciennement Société de Développement de l’industrie des médias de l’Ontario) a proposé TriBros Studios comme partenaire potentiel et gestionnaire immobilier. Par suite de plusieurs réunions avec la compagnie et à la lumière de son succès à Toronto, le Bureau du cinéma d’Ottawa l’a choisie comme partenaire en vue de construire les tout premiers studios de tournage de l’Est de l’Ontario.

Combien de temps doit-on mettre pour réaliser le studio et le hub créatif?

Le Conseil d’administration de la CCN a approuvé la modification du Plan directeur de la Ceinture de verdure ainsi que la proposition lors de sa réunion le 22 novembre 2018. Le Conseil du Trésor donnera son aval à la modification au Plan directeur en janvier 2019. 

Une fois toutes les approbations en main, la construction débutera dès le deuxième trimestre de 2019, l’ouverture du complexe, elle, étant prévue au deuxième trimestre de 2020.

Combien d’emplois verront le jour grâce au studio de tournage et du hub créatif?

À la lumière de projets semblables, on estime que la construction du complexe créera l’équivalent de 500 emplois à temps plein.

Quel sera l’apport économique du studio et du hub créatif à Ottawa?

Pendant ses premières années de fonctionnement, on estime que le niveau de production du complexe génèrera de 25 à 40 millions de dollars en activité économique à Ottawa et créera l’équivalent de 500 emplois à temps plein dans le secteur du cinéma, de la télévision et de l’animation.

Un studio de production proche de l’aéroport? Et le bruit des avions?

Le complexe est en effet proche de l’aéroport, mais il n’y est pas collé au point de voir perturber les tournages. De plus, il n’est pas directement sous les voies aériennes, et comme tous les studios du genre, il serait complètement insonorisé.